Le prestataire de services RH Ascento lance le coaching de réintégration en cas de maladie de longue durée

Un service inspiré du système d'Ascento aux Pays-Bas

Mardi 28 juin 2016 — Ascento, le prestataire de services RH et filiale de t-groep, lance le coaching de réintégration sur le marché belge. Dans l'attente d'un cadre légal concret, Ascento s'efforce de résoudre positivement la problématique de l'activation sur le marché du travail des personnes souffrant d'une maladie de longue durée. L'itinéraire de réintégration se subdivise en trois phases: l'admission et l'établissement du plan d'action, la réintégration du travailleur dans son entreprise (les trois premiers mois) et la réintégration avec analyse des opportunités d'emploi en dehors de l'entreprise (après trois mois). Aux Pays-Bas, la réintégration dispose désormais d'un cadre légal, ce qui a incité nos voisins du nord à formuler des services spécifiques dans ce domaine. En s'inspirant de l'expérience d'Ascento aux Pays-Bas, Ascento propose dès aujourd'hui en Belgique une solution sur mesure axée sur les maladies de longue durée d'origine psychosociale. Une solution qui se veut résolument positive. 

L'absentéisme de longue durée est en constante augmentation (de 1,75% en 2008 à 2,81% en 2015[1]). Cette problématique touche toutes les entreprises et inquiète les pouvoirs publics: selon les chiffres de l'INAMI, quelque 335.000 Belges sont en incapacité de travail depuis plus d'un an en raison d'une maladie. Parallèlement à la réflexion des instances publiques, Ascento joue la carte de la proactivité en s'inspirant de l'expérience d'Ascento aux Pays-Bas et en lançant une formule de coaching de réintégration adaptée au marché belge et axée sur la maladie de longue durée en raison de troubles psychosociaux. Indépendamment de la réglementation en vigueur, le coaching de réintégration se profile comme une manière progressive et constructive de reprendre le travail. Le seuil de reprise du travail est non seulement abaissé, mais le travailleur bénéficie en outre d'une opportunité sans précédent de reprendre le travail avec une ardoise vierge, dans un état d'esprit positif partagé avec l'employeur.

Aux Pays-Bas, l'approche de l'incapacité de travail de longue durée fonctionne

C'est en 2002 qu'a été instaurée aux Pays-Bas la ‘Wet Verbetering Poortwachter’. Ce cadre légal oblige les employeurs et les travailleurs, pendant la période d'incapacité de travail, à rechercher activement des opportunités de réintégration, afin d'éviter que le travailleur se voie accoler l'étiquette d'incapable de travailler. Cette législation détaille par ailleurs les obligations de l'employeur et celles du travailleur. Dans le cadre de cette législation, Ascento aux Pays-Bas a conçu un accompagnement sur mesure, conformément aux 2 'pistes' légales:

  • 1ère piste: cette première piste est tracée durant la première année d'incapacité de travail et porte sur tous les efforts de réintégration mis en œuvre pour permettre la reprise du travail au sein de l'entreprise. Un échéancier de reprise du travail dans la fonction antérieure est élaboré. S'il n'est pas possible au travailleur de réintégrer sa fonction, un volet de 'job crafting' est activé pour trouver une autre solution, voire une autre fonction dans l'entreprise. Tout au long de ce parcours, un médecin d'entreprise et un expert sont à la disposition du travailleur et de l'employeur pour les conseiller.
  • 2e piste: la deuxième piste est activée au début de la deuxième année de maladie et après la clôture de la 1ère piste. Ce parcours a pour but de trouver un emploi en dehors de l'entreprise. Comme il s'agit d'une solution plus drastique, les employeurs confient généralement cette '2e piste' à des sociétés spécialisées dans la réintégration, telles qu'Ascento aux Pays-Bas.

Gerrit Van Gessel, Senior Consultant chez Ascento aux Pays-Bas, expose la problématique: « Depuis l'entrée en vigueur de la ‘Wet Verbetering Poortwachter’ et du coaching de réintégration, l'absentéisme a diminué de moitié. Le nombre d'incapacités de travail est aussi en net recul. Nous plaidons néanmoins pour une activation plus rapide de la 2e piste, éventuellement en parallèle avec la 1ère, afin d'exploiter pleinement toutes les opportunités offertes par le marché de l'emploi. Malgré une évolution positive, l'absentéisme reste une problématique qui requiert toute notre attention. Les chiffres les plus récents de l'office néerlandais de la statistique et de TNO indiquent que 44,9% des travailleurs ont été absents 6,9 jours ouvrés en moyenne en 2015[2]. Les causes de cet absentéisme sont la surcharge émotionnelle dans le travail, le burn-out et le harcèlement[3]. »

Le coaching de réintégration en Belgique: la recherche d'un avenir professionnel clair dans les 6 mois

Le coaching de réintégration d'Ascento Belgique est surtout axé sur l'incapacité de travail de longue durée pour raisons psychosociales. Il s'efforce d'y apporter une solution par la participation volontariste des parties prenantes. Cette approche est également indiquée pour assurer une reprise du travail en souplesse et plus rapide. Dans son approche belge, Ascento considère comme essentiel que l'employeur et le travailleur s'assoient autour d'une même table, le coach de réintégration faisant office de trait d'union et de modérateur, avec un professionnalisme total. L'accompagnement vers le marché du travail en Belgique se divise en trois phases:

  • Admission et élaboration du plan d'action: le parcours débute par deux entretiens approfondis avec le travailleur, en présence de son manager et du responsable RH, suivis d'une triangulaire. Cette concertation initiale débouche sur un PRP (Plan de Réintégration Personnel), qui détaille les accords pris entre le travailleur et l'employeur. Faute d'accord à ce stade, l'accompagnement cesse.
  • Durant les trois premiers mois, le parcours se concentre sur les opportunités internes au sein de l'entreprise et un coaching est dispensé à l'employeur et au travailleur. Ce coaching sous-tend et ajuste le PRP. De tels ajustements requérant un accompagnement rapproché, les deux parties sont suivies par le coach de réintégration Ascento, qui intervient si nécessaire lors de leurs concertations et interactions.
  • Un premier bilan du parcours de réintégration est dressé après trois mois. Si les résultats escomptés ne sont pas atteints, le travailleur peut se voir proposer d'examiner en compagnie de son coach les opportunités qui se présentent à lui sur le marché du travail extérieur. La direction à prendre est alors choisie en concertation, après examen des facteurs motivants et des différentes possibilités.

Geert Volders, directeur d'Ascento, commente ce projet: « Selon les chiffres de l'INAMI[4], quelque 346.971 Belges étaient en incapacité de travail depuis plus d'un an l'année dernière, dont 122.825 pour des troubles psychosociaux. Ces chiffres sont impressionnants et illustrent la complexité de la problématique. Tout le monde s'accorde à dire qu'il faut trouver une solution à ce problème. Voilà pourquoi, en s'inspirant de l'expérience de nos collègues néerlandais, nous avons conçu une approche spécifique pour la Belgique. Grâce à notre accompagnement, nous souhaitons offrir à l'employeur et au travailleur une image claire de son avenir professionnel dans un délai de 6 mois. Ascento a pour ambition de contribuer à la résolution de cette problématique, de manière constructive et toujours en dialogue avec le travailleur et l'employeur. Notre expérience montre qu'une prompte reprise du travail est de la plus haute importance pour l'employeur et pour le travailleur. Notre coaching de réintégration constitue une avancée marquante dans ce sens. »

Vous souhaitez un complément d'information sur le coaching de réintégration?

N'hésitez pas à contacter Ascento au 015 80 01 22 ou à http://www.ascento.be/fr/talent-management/coaching-de-reintegration

À propos d'Ascento :

Ascento, division de t-groep, fait figure de valeur sûre dans le top 5 des bureaux de conseil en Ressources Humaines. L'entreprise emploie plus de 80 consultants qui travaillent depuis 10 bureaux sur divers projets RH. Les Talent Mobility Experts d’Ascento proposent des conseils professionnels de qualité, des outils en des formations dans les domaines Recrutement & Sélection, Talent Management, Leadership, Outplacement et Gestion RH par intérim.

À propos de t-groep:

t-groep est le cinquième plus grand prestataire de services en RH du Benelux, actif en Belgique, aux Pays-Bas et en Pologne et dispose de 121 agences et emploie au total plus de 770 collaborateurs. En plus il emploie 2.050 travailleurs titres-services avec un contrat à durée indéterminée en Belgique. Sur le marché belge, t-groep est connu grâce à sa division t-interim qui s’adresse au marché de l’intérim tandis que la division Ascento offre des conseils professionnels de qualité dans le domaine du Recrutement & Sélection, Talent Management, Leadership, Outplacement et Gestion RH par intérim. Ce qui distingue t-groep des autres acteurs sur le marché RH est son approche socio-éthique et sa manière durable d’entreprendre, conjuguées à des services conformes au marché. Aux Pays-Bas et en Pologne, t-groep est actif via le groupe d’intérim Luba et E&A.

[1] http://www.sdworx.be/nl-be/sd-worx-r-d/publicaties/persberichten/2016-02-08-langdurig-ziekteverzuim-blijft-stijgen

[2] http://statline.cbs.nl/StatWeb/publication/?VW=T&DM=SLNL&PA=83130NED&LA=NL

[3] http://statline.cbs.nl/StatWeb/publication/?VW=T&DM=SLNL&PA=83415NED&LA=NL                                                                         

[4] http://www.riziv.fgov.be/nl/publicaties/Paginas/default.aspx#.V2kyFLt97b0

Geert Volders Directeur Ascento at Ascento
Joy Delagrange Consultant at Grayling