La majorité des multinationales n'utilisent toujours pas un système de payroll unique

Mardi 29 novembre 2016 — •    Plus de 5% des multinationales assurent encore la gestion des salaires via des processus manuels
•    Près de deux tiers des entreprises utilisent plusieurs systèmes de payroll, selon les pays où elles sont présentes
•    Plus de la moitié (56%) des entreprises ont du mal à maîtriser leur système de payroll au-delà des frontières


Plus de 5% des multinationales n'utilisent pas de système automatique de payroll et effectuent encore manuellement la gestion de leurs salaires. Près de deux tiers (65%) des répondants utilisent plusieurs systèmes de payroll dans les différents pays où ils sont présents. Cette pratique nuit considérablement à la constance et à la précision de la gestion, ainsi qu'à une vue d'ensemble. Voilà les principaux enseignements tirés d'une étude internationale menée par le prestataire de services RH SD Worx auprès de 500 managers RH et gestionnaires payroll. 

 

Les multinationales sont convaincues des avantages d'un système unique de payroll

Plus de 90% des répondants sont convaincus des avantages d'un système unique de gestion de payroll pour l’ensemble de leurs succursales dans le monde. Pourtant, moins d’un tiers (29%) des multinationales ont effectivement recours à un seul système.

Le plus grand problème qui touche les gestionnaires payroll des multinationales utilisant plusieurs systèmes différents concerne la précision des divers systèmes selon les pays (56%). Ils sont par ailleurs 42% à regretter l’absence des accords cohérents à travers le monde, ce qui impacte le niveau de service. Plus d’un tiers des répondants (34%) déplore le poids de la gestion des salaires et les coûts subis par l'entreprise. Les autres problèmes évoqués sont le temps investi dans la gestion des partenaires (29%) et le manque d'options de reporting international (20%).

Thierry Vanbever, Director Global Services & Solutions chez SD Worx:

Cette étude révèle clairement que la plupart des entreprises internationales n'ont pas conscience du fait que l'inefficacité de leur système de payroll induit une augmentation des coûts et de la complexité des processus, et impacte donc directement la rentabilité de l'entreprise. Ce point devrait être inscrit à l'ordre du jour des plus hautes sphères des multinationales. L'adoption d'un système de payroll unifié devrait être un des objectifs stratégiques de chaque entreprise.

À propos de SD Worx

SD Worx offre un service complet mondial dans le domaine du Payroll, des RH et du Tax & Legal. Plus de 3.600 collaborateurs servent plus de 60.000 clients des secteurs privé et public, allant de PME à de grandes organisations. Les services offerts vont du calcul et de l’administration des salaires aux formations, recherche RH, consultance sociojuridique, fiscale et RH, implémentation de progiciels spécialisés pour les services au personnel et soutien sur place.

SD Worx calcule chaque mois 4,15 million de salaires et a des bureaux en Belgique (HQ), en Allemagne, à l’Autriche, en France, en Irlande, au Luxembourg, à l’île Maurice, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse. SD Worx est co-fondateur de la Payroll Services Alliance, qui assure le calcul de 31 millions de salaires à travers le monde.

 

Plus d'informations sur www.sdworx.com