De plus en plus de personnes à temps partiel

Lundi 5 décembre 2016 — Bruxelles -  Le travail à temps partiel a le vent en poupe : en 2008, un quart des travailleurs étaient à temps partiel tandis qu'en 2015 ce chiffre est passé à un tiers. Le travail à temps partiel est surtout très fréquent chez les jeunes et les travailleurs plus âgés : quelque 41% des travailleurs de moins de 25 ans travaillent à temps partiel. À partir de 55 ans, près de la moitié des employés travaillent à temps partiel. Une autre tendance notable : l'augmentation du nombre d'hommes occupés à temps partiel est proportionnellement plus forte que le nombre de femmes. Les chiffres du prestataire de services RH SD Worx en attestent. 

Le travail à temps partiel est très fréquent

En 2008, un quart des employés travaillaient à temps partiel tandis qu'en 2015 ce chiffre est passé à un tiers. Le travail à quatre cinquièmes est un choix très fréquent et il a le vent en poupe : parmi tous les travailleurs à temps partiel, 42,4% choisissent de travailler à quatre cinquièmes en 2015, contre déjà 40% en 2008.

 

Benoît van Grieken, Managing HR Consultant chez SD Worx, explique : « Ne soyons pas étonnés que le travail à temps partiel augmente. Le recul de l'âge de la retraite contraint les travailleurs à bien plus réfléchir à leur plan de carrière et aux alternatives s'offrant à eux, comme le travail à temps partiel. Il en résulte une demande croissante de flexibilité et une relation de travail personnalisée : par exemple, les travailleurs souhaitent un pack salarial flexible ou plus d'options en termes de télétravail. Ils considèrent de plus en plus le travail à temps partiel pour que leur carrière reste à un niveau acceptable et confortable. »

 

Le travail à temps partiel très fréquent dès le début de carrière

En 2015, pas moins de 41% des travailleurs de moins de 25 ans travaillaient à temps partiel. Ce chiffre diminue de façon spectaculaire et passe de 41% à 23% dès que l'âge de 25 ans est révolu. Parmi les travailleurs plus âgés, près de la moitié travaillent à temps partiel à partir de 55 ans.

 

Temps plein

Temps partiel

Total

67%

33%

< 25 ans

59%

41%

25 - 29 ans

77%

23%

30 - 34 ans

73%

27%

35 - 39 ans

69%

31%

40 - 44 ans

69%

31%

45 - 49 ans

68%

32%

50 - 54 ans

63%

37%

55 - 59 ans

52%

48%

>= 60 ans

51%

49%

                       Tableau 1 : répartition travail à temps plein et à temps partiel en 2015 par tranche d'âge

 

« Les jeunes savent très bien qu'ils devront travailler plus longtemps. C'est l'une des explications possibles à la popularité du travail à temps partiel au sein de cette tranche de la population. Autre explication possible : ils combinent de plus en plus souvent le travail et les études. Les travailleurs plus âgés choisissent un emploi à temps partiel pour que leur travail reste acceptable à la fin de leur carrière. Souvent aussi, ils n'ont plus la nécessité financière de travailler à temps plein et ils choisissent à dessein d'avoir un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour s'occuper de leurs petits-enfants, par exemple, » déclare Benoît van Grieken de SD Worx.

 

Les hommes travaillent à temps partiel surtout à la fin de leur carrière

Le nombre d'hommes qui travaillent à temps partiel est passé de 10% en 2008 à 14% en 2015. Chez les femmes, nous constatons une hausse de 45% en 2008 à 55% en 2015. Proportionnellement, le nombre d'hommes qui travaillent à temps partiel augmente donc plus fortement. Cette évolution peut également s'expliquer par la durée prolongée des carrières : de plus en plus d'hommes choisissent des alternatives lorsque l'âge de la pension approche, comme le travail à temps partiel. Les femmes le font graduellement tout au long de leur carrière, entre autres pour pouvoir combiner leur emploi et les enfants. 

Changement de mentalité

Bart Buysse, directeur général de la FEB : « L’augmentation du travail à temps partiel montre que les travailleurs sont en demande de flexibilité, mais aussi que les employeurs leur en offrent effectivement plus. De nombreux travailleurs optent délibérément pour des régimes à temps partiel, pour mieux combiner vie de famille et travail ou pour ralentir le rythme à un âge plus avancé. Toutefois, nous constatons depuis des années déjà que travailler moins n’entraîne pas nécessairement un allongement de la carrière. Cela nécessite donc de travailler ‘autrement’ et de prévoir une marge pour des accords sur mesure entre l’employeur et le travailleur. Il est un fait que la rigidité de la législation et les nombreuses formalités administratives restent une entrave importante au travail à temps partiel et que les employeurs qui l’enfreignent risquent de lourdes sanctions. Le projet de loi Travail faisable et maniable supprime un certain nombre de formalités, mais il en introduit d’autres. Il y a donc encore des efforts à faire. Enfin, s’il est vrai qu’un nombre croissant d’hommes optent pour le travail à temps partiel, celui-ci reste malgré tout principalement féminin. Nous devons donc miser sur un changement de mentalité, non seulement dans les entreprises, mais aussi chez les travailleurs. Cela nécessite un large débat de société. »

 

À propos de SD Worx

SD Worx offre un service complet mondial dans le domaine du Payroll, des RH et du Tax & Legal. Plus de 3.600 collaborateurs servent plus de 60.000 clients des secteurs privé et public, allant de PME à de grandes organisations. Les services offerts vont du calcul et de l’administration des salaires aux formations, recherche RH, consultance sociojuridique, fiscale et RH, implémentation de progiciels spécialisés pour les services au personnel et soutien sur place.

SD Worx calcule chaque mois 4,15 million de salaires et a des bureaux en Belgique (HQ), en Allemagne, à l’Autriche, en France, en Irlande, au Luxembourg, à l’île Maurice, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suisse. SD Worx est co-fondateur de la Payroll Services Alliance, qui assure le calcul de 31 millions de salaires à travers le monde.

 

Plus d'informations sur www.sdworx.com

 

Graphique 1 : répartition temps plein et temps partiel chez les hommes et les femmes en 2015 selon la tranche d'âge.
Pieter Goetgebuer Responsable presse at SD Worx