Bon à savoir avant de prendre l'avion

David Thomas, capitaine chez British Airways, explique tout ce qu'il faut savoir avant d'embarquer

Lundi 25 janvier 2016 — Que l'on soit angoissé ou non à l'idée de voyager dans les airs, nous avons tous déjà pensé aux risques propres à l'avion. Les turbulences sont-elles vraiment dangereuses? Quels sont les sièges les plus sûrs? David Thomas, capitaine chez British Airways, révèle les petits et grands secrets de la sécurité en avion.

 

  • Que se passe-t-il si on ouvre les portes de l'appareil en plein vol?

C'est techniquement impossible. Les portes des appareils sont appelées 'plug doors', parce qu'elles sont verrouillées par un dispositif à dépression (comparable à un bouchon de baignoire). Les portes étant plus grandes que l'orifice qu'elles bouchent, il est impossible de les ouvrir vers l'extérieur. Quant à l'ouverture vers l'intérieur, elle est également impossible, car la pression à l'intérieur de la cabine est de deux ou trois tonnes, soit beaucoup plus que la pression extérieure.

  • Dans un avion, quels sont les sièges les plus sûrs?

Tous les sièges de l'avion sont parfaitement sûrs. Si vous prenez place dans un avion commercial, vous avez l'assurance d'être en totale sécurité. Il n'y a aucune différence en termes de sécurité entre les divers sièges de l'avion.

  • Les turbulences sont-elles réellement dangereuses?

Pas vraiment. Les turbulences sont surtout désagréables, mais pas dangereuses en soi, à la condition de se conformer aux instructions du personnel de cabine, pour éviter les chutes et les projections de plateaux-repas et objets divers. Voilà pourquoi, sur les vols British Airways, le pilote prévient les passagers de l'imminence de turbulences.

  • Quelle est l'opération la plus risquée: le décollage ou l'atterrissage?

Tant le décollage que l'atterrissage sont deux manœuvres délicates, auxquelles les pilotes s'entraînent intensivement en simulateur. British Airways applique en outre un rigoureux processus de sélection et de supervision de ses pilotes.

Certains aéroports sont plus difficiles d'accès que d'autres et requièrent une formation spécifique des pilotes. C'est notamment le cas de Funchal (Madère), où seulement 20 pilotes British Airways sont habilités à atterrir.

  • Avec quelle fréquence faut-il se dégourdir les jambes?

Fréquemment. En vous levant de votre siège et en effectuant quelques pas, vous rétablissez une circulation sanguine optimale. Vous prévenez ainsi les risques de santé et vous arrivez à destination en meilleure forme. Il n'existe pas de recommandation officielle quant à la fréquence de ces exercices, mais il ne faut certainement pas rester assis plus de deux ou trois heures d'affilée.

  • Quel est le risque de voir mon avion s'écraser?

L'avion est toujours le moyen de transport le plus sûr. Ainsi, vous avez beaucoup plus de risques d'être victime d'un accident de voiture sur la route de l'aéroport que d'un crash aérien. Les statistiques de l'International Air Transport Association révèlent que le risque d'accident est infime par rapport au nombre de kilomètres parcourus. Vous pouvez calculer ce risque concrètement au moyen de l'app Am I going down’. Il sera généralement de 1 sur X millions, prouvant ainsi que l'avion est – de loin - le moyen le plus sûr pour voyager.

  • Les pilotes bénéficient-ils de recyclages réguliers?

Bien sûr! Le métier de pilote de ligne compte parmi les professions les mieux régulées. Tous les six mois, les pilotes doivent confirmer leur qualification lors d'un test en simulateur, à l'issue de deux jours complets de formation complémentaire. Ils sont aussi contrôlés tous les ans en vol réel. La formation des pilotes se fait toujours en fonction d'un type d'appareil bien précis. Jusqu'à trois mois peuvent être nécessaires pour qu'un pilote soit totalement formé et entraîné pour un nouveau type d'avion.

Si, malgré ces quelques informations, vous êtes toujours angoissé à l'idée de prendre l'avion, sachez que British Airways, comme la plupart des compagnies aériennes, organise des ateliers antistress. Everything’s gonna be alright avec le capitaine Allright, qui aide depuis plusieurs années les voyageurs à vaincre leur angoisse de l'avion.

 

À propos de British Airways

British Airways fait partie de l'International Airlines Group, principal transporteur du Royaume-Uni et l'une des plus importantes compagnies aériennes au monde. Basé à London Heathrow, l'aéroport international le plus fréquenté du globe, British Airways transporte quelque 36 millions de voyageurs par an avec une flotte de 270 avions, desservant 179 destinations dans 75 pays.

British Airways investit plus de 5 milliards de livres sterling dans de nouveaux appareils, cabines plus performantes, espaces lounge plus élégants et nouvelles technologies pour des voyages toujours plus confortables, tant au sol que dans les airs.

Pour plus d'informations à propos de British Airways, consultez la page www.ba.com ou Twitter @british_airways.